CONTROLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DES STRUCTURES DE BASE

mercredi 15 février 2012

Le 9ème congrès ordinaire de la FETRASSEIC tenu du 10 au 12 mars 2009 avait prescrit à son organe fédéral de contrôle la mission de contrôle et d’évaluation à tous les niveaux en vue de dynamiser l’action du secrétariat fédéral et celle des bureaux exécutifs des sections syndicales départementales. Fort de cette orientation, des contrôles administratifs et financiers ont été effectués à travers les organes intermédiaires. Grâce à ces contrôles directs, les maux qui entravent l’éclosion des activités syndicales au niveau des sections ont été répertoriés. Il s’agit entre autres, du manque de formation syndicale, de l’enthousiasme effréné pendant les élections, de l’insubordination et de l’indisponibilité. Par ailleurs, la synthèse des différentes missions de contrôle et l’exploitation des documents reçus ont clairement révélé que seuls les bureaux exécutifs des sections du Niari, de la Bouenza, du Pool et de la Likouala se sont déployés pour traduire leur programme d’activités en actes concrets. Face à ce constat, les organes fédéraux attirent l’attention des bureaux exécutifs qui continuent de dormir et leur demandent avec force de se mettre résolument au travail afin de maintenir allumé le flambeau de notre fédération professionnelle.